Bilan Social Media FIAC 2019 : une présence réduite sur Instagram

0
57

Près de 2% des conversations autour de la FIAC 2019 ont été enregistrées sur Instagram contre 28% en 2018, selon les données fournies par la plateforme de Social Media listening Talkwalker. La raison ? Un mauvais temps qui a limité les parcours hors les murs du 16 au 20 octobre, et réduit le nombre de posts, ainsi que la citrouille si photogénique de Yayoi Kusama, Place Vendôme, qui a été démontée dès le troisième jour, en raison des intempéries.

83 % des conversations sur le web social en français contre 75% en 2018. Diminution des publications en anglais en raison de la baisse de fréquentation des collectionneurs américains ayant écouté Donald Trump ou nombre des publications d’un public africain francophone en augmentation ? L’édition 2019 a été saluée pour sa qualité avec un public qui était bien au au rendez-vous. 74 580 entrées en cinq jours, soit une hausse de 2.87% par rapport à 2018. Un visitorat marqué par l’affluence des amateurs ou collectionneurs de pays africains : le Nigéria, la Côte d’Ivoire, et le Sénégal.

« Le niveau de la FIAC va crescendo à plus d’un titre : la qualité des œuvres présentées, le niveau des galeries, et l’exigence des collectionneurs et des institutionnels qui font le voyage d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Ce fut une excellente édition pour nous. Nous avons réalisé de nombreuses ventes, notamment quatre œuvres de Tracey Emin allant jusqu’à 414 060 euros, plusieurs œuvres de Theaster Gates, de Damien Hirst, et de Julie Mehretu », témoigne t-on du côté du White Cube.

Ils ont fait parler d’eux :
Le peintre ivoirien Ouattara Watts, représenté par la galeriste Cécile Fakhoury installée à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Le sculpteur belge Johan Creten, représenté par la galerie Emmanuel Perrotin, dont la chauve-souris était installée à l’entrée du Grand Palais. Le jeune acteur coréen Park Bo-Gum, avec ses 675 K d’abonnés, s’y fait photographier.

L’artiste français Abraham Poincheval, représenté par la galerie Semiose, faisait partie des artistes du programme #FIACProjets. Le chevalier a fait l’objet d’une centaine de commentaires enthousiastes.

Kusama, Place Vendome

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.